Camping quiberon domisilami sur facebook

Camping sur la presqu'île de quiberon, bienvenue dans le morbihan en bretagne sud

Revue de presse

80 PERSONNES AU PARDON DE ST JULIEN 2018

OUEST FRANCE LE 06/08/2018

Les fidèles étaient au rendez-vous, samedi, pour le pardon de Saint-Julien. Partis en procession de l'oratoire de la Vierge, ils se sont dirigés vers la dune de Saint-Julien. Le père Marius Alecu, curé de Quiberon et recteur de Saint-Pierre-Quiberon, a présidé la cérémonie de bénédiction de la mer et d'hommage à tous les péris en mer, devant plus de quatre-vingt personnes.

PARDON DE ST JULIEN CE 05 AOUT 2017

LE TELEGRAMME 07/08/2017

 
Le T?l?gramme, l'info vous suit partout
Samedi soir, à 18 h devant l'oratoire rue de la Vierge, un rassemblement était organisé pour la traditionnelle procession, qui a réuni plus d'une centaine de personnes, et de nombreux résidents de Saint-Julien. C'est au son des chants et musique bretonne que la procession, a commencé, pour se rendre au niveau de la falaise, où le père Marcus a béni la mer, avant de célébrer la messe dans la petite chapelle du village de Saint-Julien.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/quiberon/saint-julien-procession-et-benediction-07-08-2017-11622195.php#VUw2gQE9Zd071LbU.99
 

LE TELEGRAMME 15/06/2017

 
Le T?l?gramme, l'info vous suit partout

DOMISILAMI, Le camping a rouvert


Véronique et Luc Brouckaert ont repris l'entreprise familiale du camping Do mi si la mi, créé il y a 47 ans, par leurs parents, fermé depuis septembre.

Sept mois de travaux


Ils fêtaient, samedi, la réouverture après sept mois de travaux. L'inauguration s'est faite en présence du maire, des nouveaux locaux d'accueil et de la salle polyvalente. Le bâtiment, construit selon les dernières normes (ERP, personnes à mobilité réduite...) représente une surface de 600 m² dont 300 m² réservés à l'accueil du public. Le camping se compose de 350 emplacements dont 150 réservés à la location de mobile-homes et 200 emplacements nus. Après un pot de bienvenue, et un parcours de découverte des actions écologiques mise en place, vers 16 h, le père Marius est venu bénir le bâtiment et le camping.
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/quiberon/do-mi-si-la-mi-le-camping-a-rouvert-15-06-2017-11557020.php#K7l93KwyvMW64w2u.99
 

Pascal BOIS 42 ans au DOMISILAMI

Le camping de Saint-Julien cultive l’esprit d’équipe et de famille. Marie-Annick, Jean-Marie, Luc et Véronique Brouckaert ont tenu à saluer un de leurs salariés pour 42 années à leurs côtés. Pascal Bois a reçu un diplôme d’honneur et une médaille grand or.

La famille Brouckaert a remis à Pascal Bois, samedi, un diplôme d’honneur et une médaille grand or pour ses 42 ans passés dans l’entreprise Domisilami. « Pascal est arrivé chez nous lors de l’été 1975, se souvient Marie-Annick Brouckaert. Avec mon mari, nous nous sommes installés en 1968, avec l’idée de créer ce camping, à Saint-Julien, sur un terrain agricole qui n’était plus cultivé depuis sept ans. »

Une roulotte à frites

Jean-Marie Brouckaert raconte que le temps d’obtenir toutes les autorisations et de mettre en place leur camping, ils faisaient pousser des pommes de terre et les transformaient en frites dans la journée. « Quand Pascal nous a rejoints, il faisait les frites avec nous, dans une roulotte. Plus tard, on a fait construire le bar et le dépôt de pain, puis la supérette. Nous avons eu beaucoup de chance de l’avoir comme bras droit. Il est très apprécié des clients, parce que toujours prêt à rendre service. »

Arrivé à 17 ans

« Pour moi, c’est une deuxième famille. Quand je suis arrivé à l’âge de 17 ans, pour une saison, Luc, le patron actuel, était âgé d’une semaine. Je ne savais pas que les saisons à Quiberon duraient plus de quarante-deux ans, plaisante Pascal, quelque peu ému en recevant sa médaille. J’ai tout appris ici, avec les artisans du coin : la plomberie, l’électricité, le carrelage, le paysagisme. » Pascal y a également rencontré Maryline, une vacancière devenue amie des parents, qu’il a épousée.

 

Camping. Un employé récompensé

Un employ? r?compens?

Au camping Domisilami, on travaille en famille et ce depuis toujours. C'est peut-être pour cela que les employés s'y sentent bien et restent à l'image de Pascal Bois, qui s'est vu remettre, samedi midi, à l'Hôtel Saint Pierre, une médaille d'or du travail immortalisant ses 40 ans de fidélité à cette entreprise, accompagné d'un diplôme d'honneur « Grand Or ». La famille Brouckaert (à la direction du camping) a mis en avant son courage, sa compétence et sa polyvalence, 42 ans durant, dans une « sobriété heureuse ».
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/morbihan/quiberon/camping-un-employe-recompense-27-03-2017-11451020.php#h6ISoS8PgqGOejrL.99
 

Kadoudal. Le Drum and Bugle Corps au camping

 


 

Vendredi soir, c'est à l'invitation de Véronique Brouckaert, du camping Domisilami de Quiberon, que la troupe des Kadoudal s'est produite devant un public souvent ignorant de ce genre de formation musicale. Véronique, bonne pédagogue, a expliqué à tous que les Drum and Bugle Corps sont aux États-Unis des formations musicales et sportives, sortes de batteries fanfares qui animent les stades. La formation quiberonnaise s'est déjà maintes fois classée sur les podiums français et européens. Le public a applaudi chaleureusement la démonstration.
 
 

Haute saison. Les commerçants affichent leur sourire.

 

Fred et son équipe de saisonniers, du restaurant Le Trio, ont connu une très belle saison estivale en juillet et août. « Le bouche-à-oreille fonctionne bien... Lorsque l'on sème la bonne humeur, on sait que la récolte sera bonne », explique Fred.
Après un début de saison catastrophique dû au mauvais temps, les commerçants ont, dans l'ensemble, retrouvé le sourire grâce à l'ensoleillement exceptionnel en juillet-août. Les vacanciers sont venus en nombre, surtout en août. Et même en cette ultime semaine avant la rentrée, l'ensemble des campings affichent pratiquement complet.

Le soleil, aimant des vacanciers

Une saison au top ! C'est le sentiment de Fred : ce jeune restaurateur est content. « Le soleil y est sûrement pour quelque chose... ». Un astre qui agit comme un aimant à vacanciers et qui est donc aussi l'ami des commerçants ! « Dès l'ouverture en mai, je me suis rendu compte que ce n'était pas trop mal. En juin, on a eu un bon mois dans l'ensemble, et en juillet-août, c'était top ! On a vu beaucoup de touristes et de vacanciers ». Du côté des marchés, « on peut noter une petite progression des ventes, explique Patricia. Malgré l'augmentation du prix des légumes, la saison a été bonne, mais il faudra attendre la fin de l'année pour un bilan définitif. Naturellement il y a toujours des pleureuses, mais il faut reconnaître que c'est une bonne saison dans l'ensemble ». Quant aux vacanciers, quand on les interroge, beaucoup d'entre eux disent avoir déjà choisi la destination de leurs prochaines vacances : Quiberon !
 
 

Saint Julien. Le bar des vacances

11 août 2012

En face de la plage de Saint-Julien, àQuiberon, près du camping Domisilami, setrouve Le Trio, un grand bar-restaurant qui offre une terrasse dégagée, et un long comptoir pour mélanger lesgens du coin etles campeurs.

 

D'un côté, le camping Domisilami, de l'autre, la supérette Proxy. Pour compléter ce «brelan» de la plage Saint-Julien, le Trio fait office de bar-moulerie pizzeria durant l'été. Idéal pour traîner au comptoir en quête d'un rafraîchissement ou d'une plaisanterie, profiter de la vaste terrasse pour manger ou se faire un baby-foot dans la salle de jeux. On y apprécie la gentillesse de Fred, le nouveau gérant, qui lance sa première saison. Après avoir tenu le Farfadet à Pluneret, l'Arsenic à Baud, le Quai Largo à Plouhinec, Frédéric Vichot gère le Trio, ouvert depuis le 10mai dernier, jusqu'au 30septembre.

Détente et convivialité

Ambiance détendue en salle. On y croise des gens qui reviennent de la plage, des petits gourmands en quête d'une glace, des gens du coin qui viennent boire leur verre après le boulot. Derrière le comptoir, ça turbine, Fred n'a pas une seconde, entre les demis à servir, les glaces, les commandes de pizza. Mais l'ambiance générale est aux vacances, d'autant plus avec le camping juste à côté. «Ce sont des amours», s'exclame «Pépé», un touriste parisien habitué des lieux. Pour gérer l'endroit, Fred s'est entouré d'une équipe de choc, pour la plupart des amis: Yann, Marine en salle, et François qui assure en cuisine et au four à pizza. Au comptoir, Yann raconte: «c'est les vacances, les gens sont en paréo, ils viennent boire un coup après une partie de boules. Il n'y a pas une journée qui se ressemble». Spécialement pour les familles nombreuses, Fred a prévu une immense tablée. Il peut accueillir plus de 70 personnes en salle. La déco est originale, tableaux en récupération, pendules en bouchons de bouteille, objets créés «autour du fil» par une artiste, elle aussi amie de la maison.

Moules-frites en famille

Le Trio propose aussi bien les services d'un bar que d'un restaurant, avec deux-trois vins, des petits cocktails selon l'humeur du jour (comme l'américano, le Cointreaupolitan), et un choix de moules, pizzas, et une petite carte de brasserie. Il y a même une pizza aux moules et fruits de mer baptisée la «Trio». En plus, boissons fraîches, sandwichs et glaces peuvent être emportées. L'établissement a aussi une salle de jeux, pour les adeptes de flipper, baby-foot, fléchettes, et jeux d'arcades. Ces services, variés, font du Trio un espace familial idéal pour traîner en rentrant de la plage Saint-Julien. Des animations sont organisées tout l'été, parfois avec le camping Domisilami. Pratique Saint-Julien Plage, Quiberon. Tél.02.97.58.01.10. Pizza entre 7,80 et 12EUR; moules à partir de 9,80EUR.

  • Marie Fidel
 

Camping. Les mobil-homes privilégiés

jeudi 04 août 2011
Luc et V?ronique Brouckaert, g?rants du camping Do Mi Si LaMi.

Juillet et août sont deux mois cruciaux pour les campings. Cette année, juillet ayant été pour le moins morose et décevant, les gérants misent tout sur août. Exemple avec Luc et Véronique Brouckaert de Do Mi Si La Mi, à Quiberon.

Luc et Véronique Brouckaert sont les gérants du camping trois étoiles Do Mi Si La Mi, à Quiberon. Pour que la saison d'été soit la plus réussie possible, ils doivent travailler tout au long de l'année. Avec cinq hectares et 350emplacements, ils ont du boulot. Lumière sur une logistique importante, même hors saison.

La saison estivale est importante pour votre activité, à quel point?
Les mois de juillet et août sont très importants pour notre activité. C'est en août qu'on sait si notre saison est réussie ou pas. Même si l'avant et l'après-saison comptent de plus en plus dans le chiffre d'affaire annuel, juillet et août sont vraiment les deux mois les plus importants de l'année. Cette année, le bilan du mois de juillet a été plutôt morose. Le temps n'a pas été au beau fixe, on a eu des désistements et des départs anticipés. On espère se rattraper avec août. En espérant avoir une météo plus clémente. Par contre, nous, en contrepartie, nous avons eu une très belle avant-saison. Les mois d'avril, mai et juin étaient très beaux, du coup, nous avons eu une belle fréquentation.

Comment faites-vous face au pic de fréquentation estival?
Nous avons beaucoup embauché. Notamment grâce à des candidatures spontanées. Certains employés ont fait leur période d'essai en avril. Il faut s'assurer qu'arrivé en saison, ils puissent gérer la pression. Nous faisons aussi cette période d'essai, parce que certains candidats ne sont pas faits pour travailler dans un camping. Nous préférons qu'ils fassent faux bond en avril qu'en plein mois de juillet. Toute l'année, nous nous préparons à la saison estivale. En août par exemple, on commence déjà à faire notre publicité dans des guides pour l'année prochaine. C'est très important la publicité. Avant, nous n'avions pas ce souci, le budget pub était presque inexistant. Maintenant, c'est tout le contraire. Les clients qui reviennent d'année en année se font très rares. Ils préfèrent changer de camping toutes les semaines, aller à l'étranger. Du coup, nous devons nous adapter et toujours aller chercher les clients, se renouveler continuellement.

Quel type de clientèle fréquente votre établissement l'été?
L'été, nous avons essentiellement des Français. Environ 70% de clientèle française contre 30% de clientèle étrangère. Notre communication est axée sur la famille avec des aires de jeux pour les enfants, des animateurs. Généralement, les familles préfèrent des séjours courts mais confortables. Le taux de remplissage des emplacements de camping est de 50% contre 85% pour les mobil-homes. Pour les réservations, avec le site Internet, les gens sont de plus en plus tard pour réserver. À la dernière minute, beaucoup tentent de marchander les prix.

Pratique Camping Do Mi Si La Mi, 31, rue de la Vierge, Saint-Julien plage, 56170 Quiberon.
tél. : 02 97 50 22 52
www.domisilami.com

Sarah Anthoine, letelegramme.com

 

 

Début août, premier bilan pour les campings de la Presqu'île - Quiberon

mercredi 03 août 2011

En saison, la population de la Presqu'île double et pour accueillir tout ce monde, et c'est près de 12 campings qui ouvrent leurs portes. La deuxième moitié de la saison commence, et après un mois de juillet pluvieux, les campings, principaux concernés par les aléas de la météo, font le point sur cette première partie de l'été.

Une nouvelle stratégie

Le Domisilami, à Saint-Julien, a connu une avant-saison relativement bonne, « c'est à partir du 14 juillet que ce ça n'a pas augmenté. L'année dernière nous étions à 80 % remplis, cette année on est à 50 %, le mauvais temps y est pour beaucoup », explique Luc Brouckaert, gérant du camping depuis 2005.

Une véritable histoire de famille, tant au niveau des campeurs, qu'au niveau de la gérance, le Domisilami a dû néanmoins revoir sa stratégie commerciale afin de fidéliser une nouvelle clientèle.

« Ce sont mes parents qui tenaient le camping avant, et leur clientèle ne vient plus maintenant. Du coup, on a beaucoup travaillé sur la publicité pour apparaître dans les guides, surtout à l'étranger. On joue aussi sur les animations dans le camping, pour les enfants mais aussi pour les adultes. Nous proposons de la restauration, la plage et une librairie tout près ». Les vacances ne se limitant plus à juillet-août désormais, les grands week-ends sont de plus en plus prisés « nous essayons de travailler plus hors saison, en plus il fait souvent meilleur temps ».

Marie-Charlotte GERMOND, ouest-france.fr

 

 

Le camping Do Mi Si La Mi fête ses 40 ans ! - Quiberon

samedi 29 mai 2010
La famille Brouckaert f?tera les 40 ans du camping Do Mi Si La Mi dimanche 30 mai.</P>

Dimanche 30 mai est un grand jour pour le camping Do Mi Si La Mi, situé à Saint-Julien. Il fêtera ses 40 ans. Quatre décennies de souvenirs, de joies, d'événements que la famille Brouckaert souhaite partager avec les usagers et les futurs vacanciers, à l'occasion d'une porte ouverte sur le camping.

« Pour nous, ce quarantième anniversaire est surtout une manière de mettre à l'honneur nos parents qui ont créé le camping », lancent de concert Luc et Véronique Brouckaert, les actuels propriétaires de l'établissement.

Un camping qui n'en était pas un au départ. En 1968, les parents de Luc, Jean-Marie et Marie-Annick Brouckaert quittent le Nord pour rejoindre la ferme familiale de Saint-Julien. En 1970, des parcelles de terrain non cultivées sont utilisées pour accueillir les premiers estivants. Chaque année, le camping prend de l'importance, notamment en 2004 avec l'achat du camping de la Plage. « À ce jour, nous comptons 350 emplacements sur 5 ha », précise Luc Brouckaert.

Programme du dimanche 30 mai : 10 h, visite guidée du camping, des mobile-homes, des aires de jeu. 11 h, groupe musical Kadoudal ; 11 h 30, pot de bienvenue et tirage au sort (les prix : un vélo, une toile de tente et un séjour en mobile-home), expo photos. 14 h, visite libre du camping. 16 h, sortie de Dragolo, le dragon rigolo.

Contact : Camping Do Mi Si La Mi, Saint-Julien. tél. : 02 97 50 22 52.

ouest-france.fr